Rechercher

Comment passer en douceur à une routine capillaire bio ?

Dernière mise à jour : 8 avr.

Depuis quelques années, le passage des soins conventionnels à une routine capillaire bio est au cœur des discussions. Une telle routine se caractérise par l’utilisation de produits exempts d’ingrédients controversés comme les sulfates. Ceux-ci irritent le cuir chevelu et provoquent des contaminations. Le bio condamne également les silicones qui enrobent les fibres capillaires et les étouffent à long terme. Par ailleurs, il faut une transition en plusieurs étapes. Découvrez dans cet article comment franchir le pas en douceur avec une routine capillaire bio.


Transition capillaire : de quoi s’agit-il ?


routine capillaire bio

La transition désigne le passage des soins capillaires conventionnels aux soins naturels. Pendant cette phase, on dit adieu aux shampooings traditionnels qui contiennent des silicones et des tensioactifs irritants.

Ce faisant, les cheveux et le cuir chevelu peuvent se régénérer, respirer et retrouver progressivement leur beauté naturelle. Il s’agit d’un véritable traitement « détox ».


Il élimine les résidus de silicone et d’autres produits chimiques qui endommagent les cheveux et le cuir chevelu. Faites appel, depuis chez vous, à des prestataires qualifiés pour offrir à vos cheveux un traitement bio efficace.


Étapes et conseils pour une transition réussie


Suivre une routine capillaire bio nécessite non seulement d’utiliser des produits, mais aussi de renoncer à de mauvaises habitudes. Découvrez-en ces quelques points comment s’y prendre :


Coupez les extrémités


Il est important de se rappeler que les cheveux abîmés sont déjà morts. Donc, s’ils sont endommagés, avec des pointes fourchues, on ne peut les réparer, même en les rendant naturels. Pour un nouveau départ, vous pouvez faire appel à une coiffeuse à domicile qui se chargera de faire un travail d’exception.


Rituels de désintoxication en douceur


Pour éliminer l’aspect collant, commencez par appliquer le shampooing liquide directement sur les cheveux secs, tête en bas. Ensuite, sur les zones « collantes » en massant les fibres capillaires après avoir mouillé vos cheveux. Puis shampouinez une deuxième fois, en gardant la tête en bas et rincez pour détacher les saletés des racines. Un peu ardu ? Lisez cet article pour savoir vers qui vous tourner pour une désintoxication efficace.


Rinçage


Si vous ne constatez aucun changement après le deuxième ou le troisième lavage, le tensioactif du shampooing est ainsi trop doux. Cela est positif et encourageant. En effet, les produits chimiques qui se sont accumulés au fil du temps ne peuvent pas être éliminés aussi facilement. Choisissez un agent de clarification, c’est une solution radicale. Les écailles des cheveux doivent être ouvertes et nettoyées en profondeur afin d’éliminer tout résidu (produits, impuretés, etc.).


Nourrir et hydrater


Après avoir soigneusement nettoyé le cuir chevelu et les cheveux, hydratez et nourrissez-les avec des produits naturels/organiques. Pour ce faire, appliquez un après-shampooing pour rendre vos cheveux plus faciles à coiffer.


Cela permettra aussi de les protéger des frottements et des facteurs externes. Appliquez également un masque nourrissant ou hydratant une fois par semaine. Une fois toutes les deux semaines, donnez aux extrémités un bain d’huile.


Quels changements observe-t-on au cours d’une transition ?


Les cosmétiques normaux donnent aux cheveux un aspect artificiel. Les silicones, les sulfates et l’alun couvrent et masquent les imperfections de la fibre capillaire. Les cheveux peuvent sembler beaux et sains, mais c’est tout le contraire. Par conséquent, si vous optez pour une routine capillaire bio, vos cheveux peuvent devenir secs ou, à l’inverse, gras, indisciplinés et cassants…


  • Premier changement : les cheveux collants

Lorsque l’on se lave les cheveux pour la première fois avec un shampooing naturel biologique, ils peuvent paraître mal lavés et collants. Bien que désagréable, cela est tout à fait normal et ne signifie pas que le shampooing est resté sur vos cheveux.


Les ingrédients chimiques que l’on trouve en grande quantité dans les shampooings et les produits de soin conventionnels masquent les imperfections des cheveux. Ils forment une barrière qui adhère aux fibres capillaires et s’accumule avec le temps.


Cela empêche les cheveux de recevoir les soins, le renforcement et la nourriture en profondeur dont ils ont besoin. Les cheveux paraissent doux et soyeux, mais en réalité, le cuir chevelu et les cheveux sont affaiblis et étouffés.


  • Deuxième changement : les cheveux deviennent secs

On entend souvent dire que les shampooings biologiques assèchent les cheveux. Il s’agit d’une fausse idée. Les shampooings biologiques éliminent tous les ingrédients qui rendent les cheveux beaux, tels que les silicones et les sulfates. Ils leur redonnent leur beauté et leur toucher naturels. Les cheveux sont affaiblis, ternes et abîmés par les produits conventionnels.


La base de toute routine est le choix de produits qui répondent au mieux à vos besoins et qui vous correspondent. Ceux qui pensent à une transition doivent adopter les bons gestes tout au long de leur routine capillaire bio.

2 vues0 commentaire