Rechercher

La coloration est-elle conseillée pour préserver sa coiffure ?

Dernière mise à jour : 27 oct.

Contrairement aux idées reçues, la coloration n’est pas toujours une bonne solution pour prendre soin de ses cheveux. Cela peut même nuire à leur santé sans un bon traitement ou l’application de produits de qualité.


Il existe cependant des méthodes pour préserver le bien-être des tissus capillaires teintés. Plusieurs dispositions sont à prendre en compte dans cette perspective.


Faut-il donc conseiller la coloration des cheveux ou bien l’éviter à tout prix ? Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet !


coloration

Comment la coloration peut abîmer les cheveux ?

La structure du cheveu naturel est assez complexe et se caractérise par trois couches distinctes. Il s’agit de la cuticule, la partie visible qui enveloppe finement le cheveu avec des sortes d’écailles disposées en tuile. Le cortex, plus robuste, est composé de kératine et de pigments. La moëlle termine la structure et n’existe que dans les gros cheveux.


Le fait de teindre la fibre capillaire l’expose souvent à des produits chimiques qui ne sont pas toujours bénéfiques pour les cheveux. C’est le cas notamment des composés azoïques et des paraphénylènediamines, généralement utilisés lors d’une coloration bicolore comme le Tie and Dye ou l’ombré hair par exemple.


La plus néfaste d’entre toutes reste néanmoins la coloration permanente d’oxydation. Ce procédé n’est possible qu’après avoir fragilisé la cuticule afin de laisser entrer les produits chimiques. La technique repose sur l’éclaircissement des pigments naturels afin de décolorer les cheveux.


Ce processus fait intervenir des éléments artificiels comme l’ammoniaque ou encore le peroxyde d’hydrogène. Ces derniers vont agir sur le cuir chevelu afin de les teindre selon les résultats attendus. A noter que même les méthodes n’utilisant pas ces produits contiennent généralement la monoéthanolamine, un dérivé de l’ammoniaque.


Quels sont les produits de coloration qui nuisent aux cheveux et à la santé ?

Malheureusement, la coloration ne fait pas uniquement du mal aux cheveux, mais également à l’organisme. En effet, il existe plusieurs substances néfastes qui sont contenues dans les produits de teintures capillaires. La plupart du temps, ces éléments rendent le cuir chevelu sec, poreux et abîmé, ce qui peut entraîner des chutes de cheveux.


En général, il faut éviter à tout prix d’utiliser de :

  • L’ammoniaque ;

  • Le peroxyde d’hydrogène ;

  • La paraphénylènediamine (PPD) ;

  • Le résorcinol ;

  • Les substances à base de silicone ;

  • Le monoéthanolamine ;

  • Les produits de substitution du peroxyde ;

  • Etc.

Ces éléments possèdent des caractéristiques nocives à la santé. Certains abîment le cuir chevelu de manière permanente, d’autres agissent pour camoufler la porosité des cheveux. Les plus dangereux y déposent même des substances cancérigènes et des produits perturbateurs de l’endocrine.


Il faut savoir toutefois qu’il existe des produits naturels qui colorent les cheveux sans les abîmer. Habituellement à base végétale, ces éléments ne pénètrent pas dans la cuticule et ne fragilisent pas sa structure. Au contraire, ils sont simplement destinés à enrober les fibres capillaires, ce qui permet de les protéger correctement.


Quels sont les effets néfastes de la coloration ?

D’après plusieurs études, la coloration des cheveux peut engendrer des effets secondaires désagréables. Cela reste valable même avec les soins capillaires des grandes marques de cosmétique. Il faut donc veiller à bien choisir ses produits dans cette perspective. Il est aussi possible de faire appel à sa coiffeuse à domicile pour être conseillée à ce sujet.


A titre d’exemple, l’ammoniaque peut être particulièrement corrosive pour les poumons et la peau. Il peut provoquer des difficultés respiratoires et même des allergies. C’est également le cas de ses dérivés qui peuvent entraîner les mêmes conséquences désastreuses pour la santé.


De plus, des recherches ont montré un lien entre le cancer de la vessie et des produits à base de PPD. Cela reste valable autant pour les coiffeurs que pour leurs clients. Il existe aussi des effets néfastes du résorcinol sur le métabolisme du glucose et les hormones thyroïdiennes.


Le toluène est aussi un produit à éviter compte tenu de ses conséquences sur l’organisme. Cet élément, dérivé du sulfaté, arrive à déclencher des réactions allergiques chez un individu. D’autres substances comme le 1-naphtol ou le p-aminophénol irritent aussi la peau, les yeux et les poumons.


Comment colorer ses cheveux sans les abîmer ?

La meilleure solution pour préserver le bien-être des cheveux durant une coloration est évidemment de choisir des produits naturels. La coloration végétale est à la fois efficace et bénéfique pour le cuir chevelu. Même si celle-ci ne permet généralement pas d’éclaircir les cheveux, elle peut néanmoins embellir les mèches tout en les protégeant.


Il est aussi possible d’opter pour des retouches racines pour éviter de colorer ses cheveux. Ces techniques consistent à appliquer des sortes de teintes au cuir chevelu. Cela peut se faire à l’aide de crayons, de mascaras ou de sprays adaptés. Il ne faut pas hésiter à demander conseils à sa coiffeuse professionnelle sur son soin de cheveux.

5 vues0 commentaire