Rechercher

Comment devenir coiffeuse à domicile ?

Dernière mise à jour : 7 mars


Coiffeuse à domicile, comment le devenir ?

Avec l'avènement de la Covid, le métier de coiffeuse à domicile est une profession qui attire de plus en plus de personnes. Ce travail présente, en effet, plusieurs avantages intéressants pour susciter l’intérêt des gens.


Toutefois, cette activité requiert des connaissances et des compétences en matière de coiffure.


Voulez-vous devenir coiffeuse à domicile ? Aimeriez-vous connaître les ficelles du métier ? Voici quelques points à savoir dans cette perspective !


Devenir coiffeuse à domicile : quelles sont les conditions requises ?


Comme pour tout métier, devenir coiffeuse à domicile ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut d’abord suivre plusieurs règles et remplir certaines conditions. Cela concerne notamment :


La possession d'un diplôme en coiffure

Il existe différentes solutions pour se lancer dans le domaine de la coiffure en 2022. Il faut :

  • Être titulaire d'un Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP) de la coiffure.

  • Posséder un diplôme ou un titre certifié enregistré au RNCP d'un niveau égal ou supérieur au CAP coiffure. Par exemple, le Brevet Professionnel coiffure ou le Brevet de Maîtrise coiffure.

  • Justifier de 3 ans d'expérience professionnelle en tant que chef d'entreprise, indépendant ou salarié dans le domaine de la coiffure en France ou dans l'Union européenne.


Le choix d'un statut juridique

Le métier de coiffeuse à domicile est une véritable profession aux opportunités nombreuses. Il est donc nécessaire de réfléchir à son statut juridique pour bien enregistrer votre activité. Celui-ci doit être en fonction de son projet et de ses besoins. À noter que certaines alternatives sont plus intéressantes que d’autres pour l’indépendant. Ce choix doit donc être bien réfléchi.


Généralement, le statut d’auto-entrepreneur est le mieux adapté pour un coiffeur à domicile. Cette option permet d’être dispensé de nombreuses procédures pour la création de sa société. À la fois simple et rapide, cette solution est aussi idéale pour :

  • Bénéficier d’un coût de création d’entreprise bas ;

  • Avoir une comptabilité classique ;

  • Profiter de faibles obligations sociales et fiscales ;

  • Etc.

La déclaration de son activité

Le service de coiffure à domicile est un travail artisanal. La création de votre entreprise doit alors se faire auprès du centre de formalités de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat.


En cas d'achat et de revente de produits (shampooings, masques ou accessoires capillaires), l'activité est tout de suite considérée comme artisanale et commerciale. Selon cette description, l’entreprise en question peut être soumise à un seuil de chiffre d’affaires à respecter. Au-delà de ce plafond, des restrictions peuvent être posées.


Pour une activité entièrement commerciale, la déclaration doit être faite auprès de la Chambre de Commerce et d'Industrie.


L’obtention d'une carte d'artisan itinérant

Le métier de coiffeuse à domicile implique nécessairement des déplacements. L’acquisition d’une carte professionnelle est donc indispensable pour attester sa conformité. Il s’agit d’une carte d’artisan itinérant qui s’obtient de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat. Un document à renouveler tous les 4 ans d’activité.


En général, cette carte doit être délivrée dans un délai d'un mois à compter de la date de dépôt de la demande. Néanmoins, le coiffeur peut obtenir un certificat provisoire pour commencer son activité immédiatement.


À noter toutefois que la carte d'artisan itinérant n'est pas obligatoire pour une activité dédiée exclusivement dans la commune de sa résidence.


Devenir coiffeuse à domicile : comment débuter ?


Pour lancer une activité de coiffure à domicile, il faut penser à faire une étude de marché précise. Cette analyse est essentielle pour vérifier la concurrence, les opportunités du secteur, les avantages du métier et les menaces en tout genre. Plusieurs systèmes comme l’analyse SWOT, par exemple, peuvent s’utiliser pour cela.


L’étude de marché permet à la coiffeuse à domicile de :

  • Définir sa zone d’intervention (zone de chalandise) ;

  • Proposer un service de coiffure à domicile sur mesure ;

  • Fixer son tarif de prestation ;

  • Se placer sur un domaine précis ;

  • Se démarquer de la concurrence.

Pour aller plus loin, il est aussi conseillé d’évaluer ses ressources disponibles. Cela concerne le côté logistique (local, matériels, moyens de transport, produits, etc.) et le côté humain (chauffeur, assistant, stagiaire, comptable, etc.). Evidemment, ces détails sont évalués à partir d’une étude bien définie pour éviter d’investir inutilement.


Dans cette perspective, il est recommandé de faire appel à l’expertise d’un professionnel.

18 vues0 commentaire